top of page
Search

Medieval Travel Literature at The Bibliothèque nationale de France: Marco Polo's "Travels" in Livre des merveilles du monde

29 January 2024 | T. Russo



TMA ends the month on Marco Polo by sharing illuminated manuscripts at The Bibliothèque nationale de France. The first of a series in which TMA will provide teachers with information on Medieval Travel Literature. The first manuscript highlighted is Livre des merveilles du monde and the many explorers' texts included in this fifteenth century manuscript.




Marco Polo, Livre des merveilles in the manuscript Livre des merveilles du monde, 1410-1412, folio 1r; MS reference number: BnF Fr2810 at the Bibliothèque nationale de France.



The manuscript, Livre des merveilles du monde (entitled in English, The Book of Wonders of the World), was produced in France in the early part of the15th century and has 299 folios (ff.) with text and illuminations included on both "recto" (r) or right-hand side of the parchment and "verso" (v) on the left-hand side of the parchment. The collection includes texts written by various travelers, such as Marco Polo, Odoric of Pordenone, Wilhelm von Boldensele, Uzbeg, Benedict XII, John Mandeville, Hayton of Corycus, and Riccoldo da Monte di Croce.


The illuminations are painted in the Gothic style, highlighting the richness of the East. The first part of the manuscript highlights Marco Polo's writings known as "the Travels" and entitled Livre des merveilles in the manuscript, highlighting in the illuminations Marco Polo's time at the Mongol Empire along the Silk Route.


The manuscript as a whole is considered a priceless historical and cultural artifact. The Bibliothèque nationale de France provides free access to this work, and TMA assists teachers in this blog on finding the manuscript and enjoying the illuminations for teaching material culture, Marco Polo in history, and his Livre des merveilles as a literary piece.




Marco Polo, Livre des merveilles in the manuscript Livre des merveilles du monde, 1410-1412, ff. 1r - 3v; MS reference number: BnF Fr2810 at the Bibliothèque nationale de France.



See Link to explore this manuscript in the classroom:

Polo, Marco (1254-1324). Auteur du texte



For French learners, here is an article posted on the Library's heritage page discussing Marco Polo as a "premiers voyageurs" in the Middle Ages:


TRANSCRIBED TEXT (see orginal text at the link above and explore maps and images)

MARCO POLO ET LE LIVRE DES MERVEILLES

Marie-Hélène Tesnière, chargée de collections : manuscrits médiévaux, BnF


Voyageur poussé par l’attrait de la découverte, marchand à la recherche des richesses de l’Orient, aventurier au service de princes du bout du monde, Marco Polo fut tout cela à la fois.

C’est en 1271 que, partant  avec son père et son oncle,  des marchands vénitiens ayant voyagé en Asie (1260- 1266), Marco Polo, âgé de 15 ans, entreprit la longue route qui devait le mener à Chang-tu, résidence d’été du Grand Khan Kubilaï, en 1275, et à Cambaluc (Pékin), sa capitale. Acre, Tabriz en Arménie , la Bactriane et le Badakchan dans l’actuel Afghanistan , puis Kan-tchéou, porte de la Chine, furent, semble-t-il, les étapes de ce voyage- aller. Marco Polo resta 15 ans au service du Grand Khan, effectuant pour lui de nombreuses missions en Chine, faisant office d’administrateur autant que d’informateur.  Il mit deux ans (1291-1293) à retourner par mer, depuis le port de Zaiton, en passant par Sumatra et Ceylan, puis le détroit d’Ormuz. 

Certes, d’autres voyageurs avant lui étaient parvenus  jusqu’en Mongolie, les  franciscains Jean de Plancarpin et Guillaume de Rubrouck, par exemple, envoyés, le premier par le pape Innocent IV, en 1245,  le second par Louis IX en 1254 . C’étaient des missionnaires chargés d’informer les Occidentaux sur la progression des Mongols ou de les évangéliser. Marco Polo, lui, est un voyageur qui observe. La rédaction de son ouvrage, le Devisement du monde ou Livre des merveilles paraît avoir été le fruit d’un hasard. C’est en effet, alors qu’il était prisonnier dans le donjon de Gênes, en 1298, que Marco Polo dicta en vénitien à Rusticien de Pise ses souvenirs de voyage,  que celui-ci mit en forme en franco-italien.

Malgré son titre, le Devisement du monde  – « devisement » signifie description – n’est pas  une géographie. C’est un itinéraire, qui décrit successivement les quatre puissances mongoles : les Tartares de Perse, ceux du milieu, le Cathay, c’est-à-dire la Chine du Nord et l’Inde. En Perse, à Alamut, au sud de la mer Caspienne, Marco Polo raconte l’histoire du Vieux de la Montagne , de son jardin paradisiaque et de la secte des Assassins près de la Porte de Dzougarie, Il évoque  sous les yeux émerveillés des occidentaux l’extraction de l’amiante  ;  à Karakorum, en Mongolie, il rappelle la guerre entre Gengis Khan et le Prêtre Jean. Avec luxe détails, il décrit le Cathay, c’est-à-dire l’empire du Grand Khan, avec sa capitale, Cambaluc – Pékin -, ses palais, les fêtes du nouvel an que l’on y donne où tout le monde s’habille de blanc, les chasses au léopards, aux lions et aux loups qui durent les trois mois d’hiver. Il signale l’usage  du papier monnaie, et celui du courrier postal, appelés à l’avenir à un grand développement. Pour longtemps encore (cf. Christophe Colomb), il suscite le rêve en évoquant l’or de Sipangu (le Japon).

Le Devisement du monde fut largement diffusé en différentes versions italiennes (toscane, vénitienne), latine et française : on en conserve actuellement 143 manuscrits. En France, le texte se répandit dans la  version rédigée, en 1307, par Thomas de Chepoy [] [] Quelques-uns de ces manuscrits sont splendidement illustrés. Le plus ancien, conservé à la British Library de Londres est l’œuvre d’une enlumineresse parisienne du second quart du XIVe siècle, assez prolifique, Jeanne de Montbaston  qui en a peint  les 36 miniatures dans un style naïf. Illustré en Angleterre, vers 1400, le manuscrit Bodley 264  (f. 218- 274) de la Bibliothèque Bodléienne d’Oxford, rend compte à travers ses 38 miniatures et ses lettres historiées, de la richesse de l’Orient.  Au contraire, les 34 miniatures en grisaille rehaussée de couleurs du manuscrit 723 de la Pierpont Morgan Library de New York mettent l’accent sur l’originalité du récit; réalisé à Paris, le manuscrit date des années 1410.  Le plus célèbre de ces manuscrits est sans conteste celui que l’on appelle le  « Livre des Merveilles de Marco Polo », que le duc de Bourgogne, Jean Sans Peur, offrit aux étrennes de 1413 à son oncle le duc Jean de Berry. Il est illustré de 84 miniatures, peintes par des maîtres du gothique international réunis autour du Maître de Boucicaut ; elles mettent en lumière la richesse orientale et signalent en images le bon gouvernement du Grand Khan. Le Devisement du monde n’est toutefois qu’un partie (f.1-96v) de cette encyclopédie géographique, rassemblant toute une série de relations de voyages en Orient, traduites en français : Odoric de Pordenone, Guillaume de Boldensele, Jean de Mandeville, Hayton… On signalera enfin un manuscrit du tout début du XVIe siècle, d’une grande richesse iconographique, en dépit de son peu de valeur esthétique.



Russo, Teresa. "Medieval Travel Literature at The Bibliothèque nationale de France: Marco Polo's 'Travels' in Livre des merveilles du monde," Teaching the Middle Ages. 29 January 2024.

7 views0 comments
bottom of page